Les Français ont tendance à consommer différemment…

Une étude récente a révélé la semaine dernière les tendances de consommation au premier semestre 2011. Voici ici un petit tour d’horizon sur les principales tendances que nous pouvons retenir.

Des Français pessimistes : 

Le moral des français, et ce n’est pas véritablement une surprise, est en berne ; la faute à ce fichu pouvoir d’achat, jugé comme un vecteur d’inconfort de leur qualité de vie. 

Des Français attentistes : 

La rigueur est de mise ! Désormais les consommateurs sont soucieux de la qualité des produits et de leur apports nutritionnelles. Dans un contexte de crise alimentaire, les consommateurs se targuent à donner un rôle important à leur alimentation et ils seraient 81% à le penser. Par ailleurs, 70% des Français auraient déclarés éprouver le besoin de faire attention à leur poids (ndlr : 22% des foyers comportent au moins un adulte obèse). 

Toutefois, il est important de noter que les Français nourrissent leur chagrin dans…le snacking (+4,8% pour ce marché sur un an). Les Français ne vont pas bien, et quand ils ne le sont pas, ils consomment #Paradoxe.
Sans aucun doute donc, les Français ne sont pas en forme, aussi bien moralement que physiquement.

Des Français qui consomment autrement : 

De un, le carburant a fait son trou dans le porte-monnaie des consommateurs (Plus de 1000€ dépensés par an et par foyer). Cela n’a irrémédiablement échappé à personne. De deux, les soldes ne riment plus nécessairement avec «bonne affaires». Les soldes d’hiver ont été quelques peu boudés avec des chiffres 4% inférieur à l’année passée. De trois, la communication a elle aussi fait son nid dans le budget des ménages, représentant en moyenne mensuelle près de 61€. A noter qu’en France on comptabilise près de 45,7 millions de téléphones mobiles, dont 1/4 de Smartphones.

Les Français sont donc féru de communication. Ce poste de dépense a même pris plus d’importance que le besoin de se déplacer. Un poste qui d’ailleurs n’existait pas il y a encore une décennie. Ils seraient d’ailleurs intéressant de savoir quels postes de dépenses ont depuis été sacrifiés…

Des Français en manque de temps libre : 

Faire ses courses est devenu un fardeau (A voir plus tard, un article sur le Drive), et ils sont désormais plus nombreux qu’auparavant à le penser. Preuve en est, certains marchés de l’alimentaire connaissent des regains de forme (le snacking +4,8% ; les mini-saucissons +15% ; le fromage en tranches +9%). 

Les Français ne cuisinent donc pas plus qu’avant, tels qu’on pourrait le penser. Au contraire, ils évitent d’y passer trop de temps pour se consacrer à autre chose. 

Des Français infidèles : 

dixit le rapport, un Français fréquente 6,1 enseignes par an, et plus les consommateurs ont de bas revenus, plus ce chiffre augmente ; et inversement.  Par ailleurs, le commerce de proximité a pris ses aises dans le monde de la grande distribution. Les Français sont de plus en plus nombreux à les fréquenter #GainDeTempsOblige.

Parallèlement, les hard-discounters connaissent une vraie méforme (parts de marché tombé à 13,6%). La cause provient des enseignes qui ont su contre-attaquer en proposant des produits premier prix capables de concurrencer en terme de prix et de qualité les produits des hard-discounters.
Ce sont donc des Français moribonds et en grande méforme que révèlent cette étude. Le pouvoir d’achat, entaché par la hausse de deux postes dépenses – la communication et le carburant, conjugué également à l’inflation – font souffrir les Français qui ne voient toujours pas leur salaire augmenter.
Toutefois, les Français attachent toujours une grande importance à leur alimentation et font attention à leur qualité. Ils sont même prêts aujourd’hui à fréquenter plusieurs enseignes pour flairer les meilleurs promos. Les enseignes sont averties…

Enquête menée par Kantar WorldPanel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s