Vous allez adorer le PDUC !

//www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Fwww.jebosseengrandedistribution.com%2F2011%2F09%2Fvous-allez-adorer-le-pduc.html&width=450&layout=standard&action=recommend&show_faces=false&share=true&height=35&appId=346845332102835

!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?’http’:’https’;if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+’://platform.twitter.com/widgets.js’;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, ‘script’, ‘twitter-wjs’);
Vous êtes en train de cogiter sur votre dossier de PDUC ? Votre prof vous le définit en longueur et vous ne voyez toujours pas de quoi il s’agit ? Pas de panique.
De manière purement scolaire, on vous dira certainement que le projet de développement commercial est un projet d’envergure qui consiste à développer un chiffre d’affaires.
Professionnellement parlant, des PDUC, vous en aurez à faire tout au long de votre carrière commerciale. C’est très nettement accessible.

Le principe est simple :  
          – De un, le passage obligé consiste à identifier clairement l’entreprise dans laquelle vous travaillez. De renseigner les éléments qui s’inscrivent dans son environnement commercial : l’état des lieux de votre unité commerciale, les chiffres clés, la clientèle,  la concurrence, la zone de chalandise, le positionnement, le management. Il convient à travers cette étape de donner le ton et d’introduire en quelques sortes votre projet. Ne mettez que des informations nécessaires. Les infos de seconde zones sont à épargner.
         – De deux, vous devez analysez l’action de votre unité commerciale (rayon, segment, famille, secteur – appelez cela comme vous voulez). Cette étape, c’est ce qu’on appelle le Diagnostique. Pour la partie interne, utilisez des tableaux de bord, des indicateurs, des outils, des fichiers excel. Vous vous renseignez au maximum sur votre unité commerciale. Pour la partie externe, l’idéal est de commencer par mettre une revue de presse pour mettre sur papier les opportunités et les menaces qui gravitent autour de votre sphère commerciale. Repérez dès lors les tendances de consommation, fiez vous aux comportements des consommateurs, à la base de données que votre entreprise détient : LSApoint de ventelinéaires, sont des vraies pépites qui vous permettront de détenir des informations fortement intéressantes. Fréquentez quelques blog aussi : Marketing PGCBlog marketing insoliteBlog professionnel d’Amaury BeautruLe blog de la Distribution. N’oubliez pas qu’une entreprise ne peut se gérer seulement sur l’intuition d’un seul homme. Une entreprise se gère sur des faits. C’est ce qu’on vous demande de chercher et d’interpréter.
          – De trois, après analyse, vous devez donc vous retrouvez face à un problème, auquel vous allez donc devoir trouver une SOLUTION. C’est CETTE solution qui est le pilier de votre projet, et c’est ELLE que vous allez devoir mener à bien pour réparer le problème que vous rencontrez.
Dans l’idéal, plus solutions existent. Ce sont les préconisations. Imaginez donc plusieurs solutions envisagées et créer pour chacune d’elle plan d’actions fictives.
A la fin de cette étape, une seule solution sera choisie. Soit la meilleure. Soit la moins onéreuse. Soit par choix de votre manager. Soit la plus adéquat. Bref. Argumentez votre décision.
Dès lors, complétez le plan d’action que vous avez imaginez. Présentez le projet en quelques lignes avec les objectifs visés et les tâches à réaliser.
          – De quatre, place aux répercussions. Cette étape est le compte rendu que votre activité va engendrer. Vos capacités d’organisation sont à l’épreuve. Complétez tout les composants qui affectent votre unité commerciale : de l’organisation à mettre en place, au management de l’équipe dont vous disposerez, aux coût financier que cela va générer, aux relations avec vos fournisseurs. 
          – De cinq, analysez le contenu de votre action : montrez l’existant, ce qui s’est réellement passé. Des projets commerciaux, surtout en grande distribution, sont toujours fait d’imprévus (un salarié absent, retard d’un commercial, une marchandise non livrée, etc). N’hésitez pas à témoignez de votre expérience. Pour finir, rapportez une analyse chiffrée concrète avec des indicateurs pertinents sur votre projet. N’oubliez pas d’analyser votre action personnelle et de tirer une conclusion sur l’ensemble de votre activité.
Vous trouverez ci-joint mon dossier (noté 18/20) que j’ai déjà partagé au sein de cet article. Ce dossier peut vous être utile.
Si vous êtes à court d’idée, voici quelques unes :
– Organiser une journée portes ouvertes, type foire aux vins, avec venue d’un oenologue. Cette opération peut être réalisé en sélectionnant les meilleurs clients de l’entreprise ou bien ceux recueillis lors d’une inscription en magasin. 
– Réaménager, réimplanter un rayon : repérez notamment les rayons en difficulté et imaginez un nouveau plan merchandising, adaptez un meilleure balisage, révisez l’assortiment.
– Développement une campagne d’information sur une gamme de produits : mettez en scène une gamme de produits, que ce soit lié à une thématique, une évènement commerciale, une opportunité… Créez des tracts, faîtes du street marketing…
– Animer une équipe de vente : impliquez votre équipe commerciale en organisant un challenge, un concours. Fixez des objectifs individuels mais aussi collectifs !
– Organiser un défilé de mode : animer votre point de vente en générant du trafic pour l’ensemble du magasin. 
– Créer un site web marchand, un site vitrine, une page Facebook ou même un blog : améliorez la communication au sein de l’unité commerciale. Mettant en place en magasin une communication. Repérez les attentes de la clientèle. Surfez sur la vague des réseaux sociaux, en animant une page «Fan». C’est la grande tendance des enseignes actuellement.
– Réaliser un recrutement : au début, il y a un besoin humain à combler : à la fin, il y a l’intégration. Au milieu, il y a l’identification du besoin, la rédaction d’un fiche de poste, de profil, la rédaction d’une annonce, l’entretien, etc. Projet de management très complet.
– Créer une nouvelle offre de produits sur un rayon : des tendances de consommations apparaissent. Misez sur une gamme de produits et implantez pourquoi pas un nouveau rayon ou un nouveau segment au sein d’un linéaire  (produits sans gluten, produits étrangers, produits diététique, produits bio…).
N’hésitez pas à me poser vos questions en laissant un commentaire en bas de l’article.
Advertisements

19 commentaires

  1. Bonjour,

    Pourriez vous autorisez le téléchargement de votre dossier ?
    Je trouve la présentation de votre dossier superbe j'aimerai la réutilisé avec votre autorisation.
    Je ne vous demande pas cela pour vous prendre votre projet ou quoi que se soit je suis actuellement en stage dans une petite structure de vente de produit HiFi.

    Merci de votre réponse.

    J'aime

  2. Je le regrette mais le dossier est déjà libre aux yeux de tous et gratuit, alors que d'autres réclament parfois quelques euros. Je ne peux autoriser quelconque téléchargement.
    Ceci étant, la trame reste sobre et peu compliqué à mettre en place.

    J'aime

  3. C'est toute la difficulté d'être chez un intégré. Peu d'autonomie, donc peu d'initiatives prises en compte. Ceci étant, le commerce ne doit pas s'arrêter là. Il y a forcément quelque chose à proposer de pertinent pour votre entreprise : animation commerciale, projet de management (recrutement)…

    J'aime

  4. Auriez – vous des conseils pour peaufiner mon diagnostic Internet et externe (des sources que je peux consulter…), Actuellement, mon entreprise étant en rénovation, et il existe une émergence de concurrence direct par le biais d'un centre commercial de luxe. Le magasin voit son CA baisser, les rénovations du magasin sont en cours…

    Auriez – vous un mail pour que je puisse correspondre avec vous plus aisément et vous faire parvenir mon dossier pour que vous compreniez plus simplement ma situation ?

    J'aime

  5. Bonsoir, je trouve votre article très intéressant. Mes 3 préconisations pour mon projet sont les suivantes:
    dynamisation du quartier où est implantée ma boutique( système de carte de fidélité valable chez tout les commerçants du quartier, travaux et peut-être création d'un blog (merci pour l'idée)); mise en place d'une campagne de communication (radio et journal) ; mise en place d'une gamme de produits plus tendance et moins chère. Qu'en dîtes -vous?

    J'aime

  6. Bonjour,

    Je suis toujours dans la grande distribution, mais du côté des fournisseurs !
    Donc mon entreprise n'a pas d'espace de vente. Nous allons justement vers les clients (hypermarchés, supermarchés, discount…) prendre les commandes et leur proposer des produits.

    Si vous pouviez m'aider à trouver une idée de projet ? SVP
    (Nous n'avons pas l'intention de lancer de nouveaux produits)

    J'aime

  7. Bonjour,
    J'effectue mon BTS MUC en alternance au sein de l'unité commerciale Centrakor à Janzé.
    Je suis légèrement perdue concernant le dossier de PDUC (diagnostic externe, interne). J'aurais aimé savoir si vous pouviez me donner quelques pistes pour commencer mon dossier.

    Cordialement

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s