Quand les clients boudent les Hypermarchés

Ce n’est plus une surprise pour personne, les hypermarchés ne sont plus aussi courtisés qu’avant.

Face au nombre de «petits commerces» qui fleurissent au coin des rues, et à la commodité que cela apporte aux consommateurs, les hypermarchés ne connaissent plus leur succès d’antan. La faute provient certainement des formats des navires de guerre hypermarchés jugés trop grand. 

En effet, aujourd’hui, les courses doivent pouvoir se faire rapidement. Tout est question de temps, en témoigne notamment le succès remarqué du «Drive» (voir aussi). C’est pourquoi les supermarchés tirent leur épingle du jeu. Alors que les hypermarchés de plus de 6500m2  voient leur chiffre d’affaires en recul de 3,7%, les supermarchés eux, affichent des croissances moyenne de 3%. Pour les commerces de proximité (de 400 à 1200m2), les chiffres vont même au-delà des 10%.

Si la stratégie des enseignes, qui consistent à se recentrer sur les commerces de proximité est un succès, qu’adviendront-ils des hypermarchés de demain ? Sommes-nous dans l’air ère d’une chronique d’un déclin annoncée…?
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s