Mass-merchandising ? ♪ I say No, No, No… ♪

Souvent moins connu que son cousin, le mass-merchandising, à qui on loue toutes ces caractéristiques tant son efficacité est redoutable, le NO-mass merchandising mérite lui aussi quelques louanges. Car si la «masse» fait vendre #incontestablement, le «sans-masse» le fait également. Mais différemment. Explications.

Pratiquer le no-mass est en effet très apprécié dans les lieux de ventes haut de gamme, où l’effet de rareté du produit en justifie souvent le prix. C’est le cas des bijouteries, de certains magasins de meubles, des magasins de luxe… Ne pas utiliser la «masse» permet de mettre en valeur, mettre en lumière un produit. Jusqu’à le sublimer. Dès lors, le design, l’éclairage, l’atmosphère ambiante deviennent des critères inhérents à la concrétisation de la vente. Le no-mass devient du marketing expérientiel.

« Plus les produits sont haut de gammes, moins la masse est apprécié. L’effet de masse pourrait en effet venir détérioré l’image du produit ».

Le no-mass présente de nombreux avantages…

  • il permet de réduire la démarque inconnue. Seul les produits exposés sont susceptibles d’usures et à l’abri de vol ;

  • il oblige à fournir une information client très élaboré que certains vendeurs ne peuvent à eux-seuls apporter ;
  • l’absence de réassortiment et de tenue des linéaires permettent de réduire les frais de personnel ;
  • le stock, qui constitue la masse, n’est pas à la vue des clients. Les produits sont stockés dans leur emballage d’origine et ne sont sujet à la manipulation uniquement lors d’une vente.

…mais aussi quelques inconvénients :

  • il est réservé quasi-exclusivement aux produits techniques qui ne nécessitent aucun essayage ;
  • il est également réservé à des achats quasi-individualisé où la relation client/vendeur est très forte.
En alimentaire, l’utilisation du no-mass serait presque impossible, voire inutile, car cela altérerai la visibilité du produit. Ceci étant, combiner les deux pourrait en valoir la peine. En effet, le no-mass pourrait être utile, non pas pour mettre le produit lui-même en avant, mais plutôt la mécanique promo. Car devant la complexité de certaines promotions, le client se sent parfois perdu devant tant d’affichages différents… A tester.


Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s