Les règles de base pour une réimplantation réussie

//www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Fwww.jebosseengrandedistribution.com%2F2012%2F03%2Fles-regles-de-base-pour-une.html&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=346845332102835

!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?’http’:’https’;if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+’://platform.twitter.com/widgets.js’;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, ‘script’, ‘twitter-wjs’);
Une réimplantation n’est pas le fruit du hasard. La simple connaissance des produits ne suffit pas pour réussir une réimplantation. Voici un listing non exhaustif des règles de base.

Connaître le sens de circulation 

Il s’agit du premier critère à prendre en considération. Il se définit en fonction du plan du magasin. Dès lors, une fois ce critère connu, il convient de placer les familles de produits les plus performantes aux extrémités. Cela permet, d’une part, de faire rentrer le client dans le rayon, et d’autre part, de l’inciter à le parcourir.

Connaître le séquençage 

C’est la façon dont est organisé le rayon. On parle aussi de segmentation ou de première clé d’entrée. En général, les rayons sont segmentés par familles. 
Exemple : pour le rayon gâteau, nous avons plusieurs familles (enfants, fourrés, pâtissier, confiturés, gâteaux secs… entre autres).

Travailler les entrées de rayons

TOUS les clients ne parcourent pas systématiquement TOUS les rayons. Parmi les deux familles les plus performantes, mieux vaut préférer en entrée, la famille la plus dynamique, c’est-à-dire celle où les innovations sont les plus nombreuses. De ce fait, les chances d’attiser la curiosité et de faire rentrer des chalands dans le rayon augmente.

Adapter un linéaire développé aux ventes du rayon…

Il convient de tenir compte des ventes et de la marge dégagée. Des calculs de représentativité existent. L’idéal est de les calculer pour les familles de produits, et non pas pour CHAQUE produit. Cela deviendrait un travail de sape.

… et anticiper sur les familles les plus dynamiques

En résumé, il s’agit de se baser sur un instant t tout en ayant un regard objectif sur la situation du marché. En améliorant la visibilité d’une famille de produit à fort potentiel, cela permet d’obtenir des résultats beaucoup plus rapidement, et l’implantation ne sera pas nécessairement obsolète 6 mois plus tard.

Regarder vers l’avant

Le marketing va vite. Très vite. Analyser les chiffres des années passées ou des hits-parades des saisons dernières seraient un comble si on cherche à gagner en réactivité. Pour cela, l’idéal est d’étudier les tendances et d’analyser les panels de consommateurs. Les commerciaux sont aussi là pour ça.

Ajuster le bon facing

Le merchandising ce n’est pas qu’une question de confort d’achat pour le consommateur, il doit aussi être efficace et doit permettre d’être correctement équilibré pour assurer une productivité suffisante. 
Exemple : Mettre un produit à forte vente sur 2 facings – plutôt que 1 seul -, permet d’éviter le risque de rupture en rayon et nécessite l’intervention moins fréquente d’un employé.
En dernier lieu, la réussite d’une réimplantation ne se termine pas une fois le squelette établi. Il n’existe pas de règle type. Un bon suivi des performances est essentiel pour mesurer l’impact du projet et pour apporter des actions correctrices.




Publicités

4 commentaires

  1. je tien à vous remercier pour vos articles mais j ai du mal à vous contacter je suis étudiante en 5ème année option marketing et actions commerciale et j ai comme mission de stage  » optimisation de l aspect de l'assortiment(produits laitiers) de la marque JAOUDA dans les grandes et moyenne surfaces »
    mais je ne sais pas vraiment quoi traiter au juste ni d ou commencer
    veuillez s il vous plais m'orienter
    merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s