Les cheveux blancs de la consommation de masse

Commander des M&ms avec une inscription personnalisée. Customiser, parmi une multitude de combinaisons, motifs et couleurs, ses nouvelles Converses. Habiller son Iphone d’une coque entièrement personnalisée. Imprimer sur un tee-shirt le motif ou une photo de son choix. La personnalisation de l’offre fait des émules. La consommation de masse a décidément pris un coup de vieux. 
«Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme». La maxime empruntée à Antoine Lavoisier mériterait d’être corrigé car aujourd’hui la création n’a plus vraiment de limite. La personnalisation de l’offre s’inscrit dans l’air du temps. Beaucoup de marques s’y sont déjà essayé. Devant le succès et les nouvelles attentes des consommateurs, se lancer sur ce créneau semblait être une évidence. Proposer de l’unique représente aujourd’hui, non plus un enjeu, mais un véritable défi ! C’est un moyen lucide pour se différencier et d’attirer dans ses filets de nouveaux clients.
D’ailleurs, les clients les plus aguerris, ce sont les probablement les Générations Y et Z (voir aussi) qui sont en train de faire «monter la vague». Désir s’assumer sa propre personnalité. Vouloir être différents. Affirmer son côté unique. Tout est devenu une question d’image et porter les mêmes chaussures que son voisin appartient dorénavant au passé. Ces deux générations qui fondent beaucoup de principe sur l’image voient donc en ce nouveau système un moyen évident de se démarquer. L’habitude est prise pour cette initiative. Il sera difficile désormais pour les marques de revenir en arrière.
On est donc bien loin de l’offre en masse. Fini alors les Ford T produite à la chaîne et avec une seule et même couleur. Une opportunité que le web a su saisir. Il n’y avait sans doute que lui pour le permettre…
La consommation de masse montre donc ses premiers signes de vieillissement.   Quelques cheveux blancs pointent le bout de leur bulbe. Après la consommation de masse ; après la quête de fidélisation avec la définition de cibles de plus en plus réduites et précises ; place maintenant à la personnalisation. Une nouveau chapitre de la grande consommation est en train de s’écrire.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s