Système U se la joue solo

Deuxième article aujourd’hui de la série consacré aux Drive. Perçu comme nouveau phénomène qui en a surpris plus d’un, ce e-service voit en cette rentrée l’occasion de confirmer son essor et de devenir LA nouvelle stratégie des enseignes. Aujourd’hui il est question de Système U.
De l’anglais Drive signifie conduire (traduction réalisée sans dictionnaire je vous prie). Drive donc comme voiture. Comme rouler. Système U avec sa multiplicité de Drives-piéton avait quasiment détourné cette notion en créant des points de retraits nécessitant aux clients de se déplacer. On est passé à ÇA d’un revirement de situation où on aurait fini par appeler cela le WALK #OkJeSors
Blague à part, Système U semble avoir compris conscience de l’importance de la dissociation entre le physique et le virtuel, et que le Drive peut aussi se gérer de manière indépendante de la vie d’un magasin. C’est ainsi qu’Auchan et Leclerc notamment ont généralisé les Drives déportés. Autrement dit, les stocks sont gérés uniquement par le service et n’est en aucun cas impactés par la vie des rayons sur le point de vente physique. Dès lors, quasi aucune raison ne pousse les consommateurs à sortir de son véhicule, même si, faut l’avouer qu’aider le valeureux préparateur est devenue une coutume. Sans ça, tout contact avec le point de vente serait perdu, et je ne suis pas certain qu’une déshumanisation totale de la relation commerciale soit pour tout de suite. Bref. 
C’est dans ce contexte que Système U compte aussi faire entendre sa voix en créant prochainement des points de retraits accolés à des magasins mais également des Drives solos. Une vraie révolution en somme chez les nouveaux commerçants adeptes encore du fameux picking qui fait tant débat dans les magasins. Car préparer les rayons pour l’arrivée des clients, les voir se faire dépecer par des préparateurs, et ce parfois, avant même l’ouverture du magasin s’apparente bien à une erreur logistique. Vous avez dit illogique ? 
Vannes et Limoges seront les deux villes tests qui lanceront les hostilités pour l’enseigne au U rouge. L’occasion pour Serge Papin et l’enseigne de montrer aussi son savoir-faire, car finalement, après avoir pris tant d’avance (plus de 420 points de retraits U en France, pour un global toutes enseignes confondues d’environ 1400 Drives), Système U semble accuser désormais un certain retard.
Cela fait donc aussi une seconde rentrée placée sous le signe du Drive (voir aussi). Après le succès gémissant du Drive pour la rentrée des classes, Système U cherche aussi indéniablement à se donner les moyens d’entrer la cour des grands.



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s