Une équipe = plusieurs personnalités

Une équipe c’est avant plusieurs personnalités. Qu’on le veuille ou non, les gérer fait partie intégrante du métier de manager. À l’évidence ces personnalités vous enrichissent. Certains sont si atypiques qu’il fallait bien que je leur consacre une petite série d’articles.
*La discrète

Dans une horde d’employés, il y en aura toujours une ou un qui se cachera derrière ses cartons. Discret(e) introverti(e), réservé(e), c’est toujours assez compliqué de cerner cette personnalité. Toujours à l’écoute et d’un état d’esprit exemplaire, ce sera probablement la coquille la plus difficile à percer. 
Un conseil : 
Le management du numéro 10. C’est vous le maître. À la manière d’un Zizou, le chef d’orchestre c’est vous. Mener et faire participer son équipe c’est votre rôle. Trouvez des combinaisons pour qu’il ou elle s’exprime autrement. Faites-lui participer à des actions de jeu pour qu’il ou elle puisse user de ses talents créatifs. Le développement de l’imagination est un bon moyen de libérer ce type de personnalité. Ajoutez un peu de patience et de la reconnaissance et la coquille finira par s’ouvrir davantage aux autres.
*Monsieur le diplômé.

Aïe ! Je m’en mords encore les doigts. Bac+5 en poche. MBA en stratégie et management du marketing intergalactique, monsieur le diplômé débute dans la vie active et n’a quasiment aucune expérience et se veut Roi du monde. Il arrive en grande distribution tout simplement car il y a fait des stages et cela lui a plu. Il voit en la grande distribution un moyen d’atteindre, lui aussi, les sommets. Mais avant d’y parvenir, il faut commencer par les bases : tirer des palettes.
Une semaine. Ça va. Trois semaines. Les pieds traînent sur le carrelage. Trois mois. Des cernes apparaissent aux contours de ses yeux. Un mois encore et je le trouvais dans état de décomposition avancée au fond de la réserve. Car avoir l’envie c’est bien. Mais trouver son rythme c’est mieux. Franchir les étapes une à une prend du temps, et c’est un passage obligatoire.
Conseil : 
Adhérer au management de la tortue d’eau de mer. Il faut y aller tranquille. Tranquille. Pas trop le brusquer. Ce qu’il ne sait pas encore c’est que la vie active est un monde différent de l’école. Un océan au goût salé dans lequel il faut garder la tête hors de l’eau pour ne pas ramer. Mais CHUT, gardez-le pour vous, cela risquerait de l’offusquer. Dans un mois, le directeur s’en va (il est convaincu d’être dans les petits papiers du PDG…).



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s