Grande distribution : pourquoi tant de désamour ?

//www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Fwww.jebosseengrandedistribution.com%2F2012%2F10%2Fgrande-distribution-pourquoi-tant-de.html&send=false&layout=standard&width=450&show_faces=true&action=like&colorscheme=light&font&height=80&appId=245452595490696

Pointée du doigt sans cesse pour X raisons. Secteur sur lequel on tire à boulets rouges quand on parle de pouvoir d’achat. La grande distribution souffre aujourd’hui toujours autant d’une image néfaste auprès des consommateurs. Tant est si bien qu’il s’agit du secteur économique qui a plus mauvaise image juste derrière… le nucléaire. C’est dire !
En effet, ce secteur majeur dérange. Représentant à lui seul un marché de plus de 224 milliards d’euros – 10% du PIB – la grande distribution a toujours été considéré comme un secteur avec un fort pouvoir sur l’économie. Parmi les éléments qui ternissent cette image sont cités notamment son manque de transparence. Le secteur est également considéré comme étant des «profiteurs» à l’égard des producteurs qui perçoivent des rémunérations bien trop faibles, eu égard aux profits générés par les enseignes. La grande distribution pâtit également de l’image générée par la société de consommation, dont les rouages sont depuis quelque peu contestés.
Et pourtant ! Cette image pourrait paraître injustifiée. En effet, alors que la situation de l’emploi en France semble des plus friables, la grande distribution peut se vanter de générer chaque année de nouveaux emplois. Près de 630000 emplois, répartis dans 59000 entreprises, sont recensés dans le secteur, soit environ 6% de l’emploi total en France. Alors que des usines ferment, la grande distribution créée. Et ce ne sont pas les nombreuses ouvertures des Drives qui diront le contraire. A bon entendeur.
Et ce n’est pas tout. Le secteur a également oeuvré pour la hausse du pouvoir d’achat et a multiplié ces dernières années des nouveaux services – souvent gratuits – pour le consommateur. Le secteur milite également pour être un contributeur de l’ascenseur social, et de permettre à de nombreux salariés d’évoluer professionnellement, là où dans d’autres secteurs il est en panne. De plus, il s’agit toujours d’un secteur destiné aux jeunes. Une des tranches de la population la plus touchée par le chômage…
Alors pourquoi encore autant de désamour ?


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s