Jacques a dit

Tradition familiale par excellence, Noël reste un évènement commercial que les enseignes préparent parfois depuis des mois. N’en déplaise à certains, la grande distribution reste un lieu unique qui en cette période de fête parvient encore à faire rêver et à faire oublier le contexte économique pesant dont on s’en déferait bien ma foi.
Le monde de la consommation a beau attirer les foudres des consommateurs, ils ne s’en détournent pas pour autant. Au contraire. Lieu d’émerveillement pour les plus petits. Lieu de plaisir pour les plus grands. Les portes-feuilles frémissent chaque année, et alors que le pouvoir d’achat semble se réduire d’années en années, on pourrait s’attendre à ce que ces derniers restent bien calés aux fond des poches des consommateurs bien déterminés à ne pas le sortir et céder aux montagnes de chocolats, aux têtes de gondoles de foie gras ou aux bacs frais où gisent des tranches de saumon fumé. Non. Et bien au contraire, ce mois de décembre sera encore un mois propices aux affaires, à condition que les enseignes aient de quoi leur offrir. 
Car les Pères Noël de la consommation ce sont les enseignes de la grande distribution elle-même. Les cadeaux ne se font généralement pas attendre. Des promotions coup de poings à-tout-va pour attirer le consommateur s’affichent déjà sur les catalogues du mois de novembre. Les jouets sont d’ailleurs installés déjà depuis octobre. Chacune d’elles iront donc de leur mécanique pour ne pas manquer ce grand évènement : point bonus, cagnotte, réduction immédiate, 50% de baisse sur le second produit, 40% de bonus remis sur la carte de fidélité, etc. Il faut choyer le consommateur, le flatter, lui faire croire évidemment qu’il fait de bonnes affaires. Car derrière ces chiffres d’affaires colossaux que cela représente et qui font déjà frémir les chefs de rayons, c’est aussi le mois où on réalise les meilleures marges. Sauf erreur hein. 
On oublierai en effet qu’en cette période le client est naïf. Têtu. C’est un peu le jeu du Jacques a dit. Sauf qu’ici Jacques s’appelle Leclerc, U ou Auchan. Les enseignes rendent les affaires attractives pour le faire revenir. Alors il revient. Les enseignes présentent tel ou tel produit. Alors il achète. Les enseignes démontrent que c’est la meilleure offre du moment. Alors il y croit. Les enseignes tentent par tous les moyens de prouver que c’est moins cher chez eux. Alors il est convaincu. Les enseignes ouvrent leur magasin le dimanche… Alors il les fréquente… 
Parenthèse sociale toute trouvée tiens… Car en effet derrière le théâtre commercial du Noël en grande distribution, il y a aussi des salariés. Des hôtesses de caisses qui baisseront les rideaux à 20h30 le 24 décembre parce qu’il y aura toujours chaque année de valeureux retardataires qui oseront terminer leur achats à 20h au soir. Et aussi des chefs de rayons qui auront cumulés autant d’heures en 2 jours qu’en 5 en période «normal» et qui ne seront même pas sur la photo quand le Père Noël descendra à minuit de la cheminée. 
Pour finir, le plus étonnant dans cette histoire c’est qu’il faille faire des études statistiques pour démontrer que le consommateur ne boudera pas cette énième période de fêtes et qu’il continuera d’accomplir son rôle : CONSOMMER. Eh oui. Demandez donc aux chefs de rayons s’ils ont revu leur objectifs de CA pour le mois de décembre ou leur achats à la baisse. La réponse sans commis de mesure restera un NON catégorique. Ce mois restera celui qui fera une nouvelle fois l’éloge de la consommation de masse. N’en déplaise aux réfractaires, mais les cloches qui sonneront à minuit ne seront pas celle du glas de consommation mais bien celle de son avènement. 
Joyeux mois de décembre à tous ! 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s