Jeunes, où êtes-vous ?

//www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Fwww.jebosseengrandedistribution.com%2F2013%2F12%2Fjeunes-ou-etes-vous.html&width=400&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=346845332102835


!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?’http’:’https’;if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+’://platform.twitter.com/widgets.js’;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, ‘script’, ‘twitter-wjs’);
Ce n’est un secret pour personne, la grande distribution n’a jamais aussi peu attiré les jeunes. Pour exemple, dans une école de commerce, ils sont seulement 4% à vouloir y faire carrière. Et pourtant, la grande distribution recrute à tour de bras, mais a définitivement toutes les peines du monde à recruter du sang neuf.
Plusieurs raisons évidentes expliquent ce désamour : la mauvaise image du secteur, les horaires contraignants, la vaste amplitude horaire, la disponibilité, l’environnement bruyant, le travail physique, le stress quotidien, la pression, la pénibilité, les salaires au rabais, l’ambiance, les coups bas, un secteur qui devient vieillissant … À cela il faut rajouter la charge de travail qui pèse de plus en plus sur les salariés. Les évènements type foire aux vins, foire à la beauté, Pâques, chocolats de Noël couplés à la concurrence accrue entre les enseignes et le manque d’effectifs, poussent davantage les salariés dans la surcharge de travail et réduisent leur efficacité. Le travail tient davantage à de l’organisation qu’à des compétences certaines. Le management et l’animation d’équipe sont occultés au profit de la manutention.
Toutefois, ces contraintes varient d’une enseigne à l’autre. Les moyens ne sont pas toujours les mêmes, les mentalités et l’ambiance de travail non plus… Il vaut parfois mieux recourir à aller voir ailleurs ce qui s’y passe, plutôt que se morfondre dans une entreprise dont les valeurs ne vous correspondent pas. Car pour sûr, la grande distribution offre de réelles opportunités de carrière pour les plus motivés.
Le système est évidemment à remettre en question. Beaucoup le déplorent, mais nombreux sont ceux qui se murent dans leur silence, quitte à l’encourager. C’est un monde dominé par de vieux briscards profitant de leur confort qui refusent d’admettre d’avoir tort, et convaincu de détenir à eux seuls les solutions. Dès lors quelle place pour les jeunes arrivants ?
À l’évidence et par expérience aussi, les stages en immersion des étudiants sont parfois de véritables échecs. Plutôt que de donner envie et de rendre le métier passionnant, il arrive que certains managers profitent de deux bras supplémentaires pour se décharger et vaquer à d’autres occupations plus intéressantes. En effet, tirer des palettes à longueur de journée n’a rien en soi de guère épanouissement pour quelconque individu qui se destine à obtenir un diplôme. Erreur irréparable. Bref.

Toujours est-il que la grande distribution reste un secteur en constante mutation. Elle accuse à mon sens d’un manque cruel de réactivité et s’attarde sur des éléments qui ont bien peu d’importance et qui sont finalement bien loin des préoccupations premières des consommateurs, dixit la guerre des prix. En  résumé, la grande distribution manque de pragmatisme, et devrait se concentrer sur d’autres sujets, plutôt que de se chercher des solutions à des problèmes qui n’en sont pas. La grande distribution a besoin d’idées nouvelles.


Publicités

3 commentaires

  1. C'est vrai que la grande distribution n'est pas (ou plus?) un domaine qui fait rêver les étudiants, mais la mutation des enseignes vers le cross-canal pourrait peut-être changer la donne. Les jeunes diplômés cherchent simplement des entreprises dynamiques et humaines avec un fort potentiel de croissance, ce qui n'est pas actuellement l'image perçue des grandes enseignes, mais je pense que ça peut aussi rapidement changer!

    J'aime

  2. En alternance aussi, j'apprécie mon entreprise, après il est vrai que c'est assez difficile d'envisager un avenir car malheureusement on est pas maître des promotions… Après je suis assez intrigué par le job en centrale d'achat …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s