Les missionnaires de la consommation

//www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Fwww.jebosseengrandedistribution.com%2F2013%2F12%2Fles-missionnaires-de-la-consommation.html&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=346845332102835

Et si vous devenez acteur de votre consommation ? Haha… Tel est le challenge énoncé par une nouvelle génération d’applications mobiles qui veut profiter de l’essor des smartphones pour recruter une nouvelle génération de consommateurs. 

Ces applications ont pour nom Bpeek, Mobeye ou encore Tcheck’it*. Leurs crédos sont semblables : et si on vous aidait à gagner de l’argent lors de vos séances shopping ? L’idée semble à première vue étrange, et pourtant. C’est à travers des missions proposées sur l’application que le consommateur peut choisir, en fonction de sa zone géographique, celle qu’il souhaite réaliser. C’est relativement simple. Dans la forme, il s’agit de mission de contrôle, d’analyse et recueil de d’informations, si précieuses au département marketing des grandes marques. Dans le fond, les missions sont diverses : effecteur un relevé de prix pour une marque, prendre une photographie d’un rayon, d’une rupture, répondre à un rapide questionnaire sur le merchandising, calculer le taux de détention d’un produit (la fameuse DN), etc… Ses missions sont de surcroit rémunérées avec des gains allant de 1 à 15€ !
Au-delà du débat si les smartphones remplaceront un jour l’Homme, comme l’a lancé mon confrère sur Marketing PGC, et qui remet en question l’avenir du commercial GMS, ces applications à mon sens dessinent avant tout le portrait-type du consommateur de demain : c’est-à-dire un consommateur plus pragmatique et plus concerné, et davantage intéressé pour agir sur sa vie quotidienne. C’est là que cela devient intéressant. Car même si au fond l’application ne remplacera jamais l’Homme (encore faut-il ne jamais dire jamais), elles représentent aussi une aubaine pour certaines marques dont le maillage du territoire vaut des fréquences de visites très sporadiques. Cela leur permet indéniablement de gagner en réactivité.

À l’heure où les réseaux sociaux montrent quelques signes d’essoufflement, c’est dès lors une nouvelle génération de réseau qui pourrait faire parler d’elle. Celle d’une génération d’internautes désireux d’agir ensemble dans le dessein d’être acteur de leur vie quotidienne, et plus seulement spectateur tel que certains le perçoivent encore. 
* Ouveture prévue mi-décembre

Exemples de missions : 


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s