Avoir un blog : attention drogue dure !

//www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Fwww.jebosseengrandedistribution.com%2F2014%2F01%2Favoir-un-blog-attention-drogue-dure.html&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=346845332102835


!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?’http’:’https’;if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+’://platform.twitter.com/widgets.js’;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, ‘script’, ‘twitter-wjs’);
Pas coutumier de parler à coeur ouvert, mais je voulais en profiter que ce soit mon 300 ème article du blog aujourd’hui pour vous en faire part.
Je me drogue. Je me drogue chaque semaine à la rédaction d’un blog. De CE blog. Vous êtes nombreux à me lire et je ne vous remercierai jamais assez. Chaque semaine, je suis absorbé, comme passionné, comme ivre de vous partager l’envers du décor et de faire découvrir aux néophytes et aux plus expérimentés mes convictions sur le secteur.
Pourtant les débuts n’étaient guère faciles. Il faut persévérer. Être patient. Parce que quand on commence à écrire, on s’imagine pas de suite que quelqu’un vous lira… Et surtout qu’il reviendra ! Comment faire vivre un blog, le faire exister, tant le web paraît si immense ? Comment se rendre intéressant quand on est certes si intéressé, mais jeune et ayant encore tout à prouver ?
Au départ, simple outil de veille, tenir un blog consistait à se tenir informer, à continuer de développer ses connaissances, de les enrichir, et pourquoi pas d’amener le débat. Aux prémices, j’avais envie également de proposer aux futurs diplômés et jeunes actifs, des informations que moi-même je convoitais : à savoir, des témoignages, des vérités sur le secteur et le monde du travail. Étape à laquelle nous ne sommes en définitive absolument pas préparé, avouons-le.
Ce blog est devenu un outil de partage, 300 articles aujourd’hui en deux ans et demi, le tout évidemment combiné à une ligne directrice qui n’a que très rarement dévié de sa trajectoire initiale : c’est-à-dire proposer une information décomplexée, ouverte à tous, et surtout ne pas se contenter d’être un simple corbeau relayeur d’informations. Mon dessein était d’apporter avec recul une approche terrain, moins journalistique que ce qu’on peut dénicher sur la toile.
Ouvertement, derrière un blog, il faut avouer qu’il est difficile de tricher. Il est difficile de se cacher aussi. On écrit à découvert, à coeur ouvert. On ne pas mentir au risque de perdre en crédibilité. 
Au fond, ce blog reflète aussi ma personnalité, et vous me connaissez bien plus que je ne vous connais. 
Alors merci pour vos messages. Nos échanges. Vos retweets. Vos likes. Vos mentions. Vos témoignages. Vos interactions.

Merci pour cette overdose 🙂


Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s