3 questions à… La Minute Retail

//www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Fwww.jebosseengrandedistribution.com%2F2014%2F02%2F3-questions-la-minute-retail.htmlhttp%3A%2F%2Fwww.jebosseengrandedistribution.com%2F2014%2F02%2F3-questions-la-minute-retail.html&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=346845332102835

!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?’http’:’https’;if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+’://platform.twitter.com/widgets.js’;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, ‘script’, ‘twitter-wjs’);
Une fois n’est pas coutume, je suis allé à la rencontre d’un jeune blogueur, Anthony Leroy, animateur de la minute retail et féru d’innovations.

1) En passionné de retail, quel avenir entrevois-tu pour la grande distribution ?

Une expérience véritablement connectée et qui profite à tous (clients, enseigne, vendeurs, employés). Ce n’est pas nouveau, on parle de la digitalisation du parcours d’achat depuis quelques temps maintenant mais ce n’est pas forcément inné pour la majorité des enseignes car cela demande une véritable ré-adaptation ou une réflexion totalement nouvelle sur les différents points de contact reliant les consommateurs aux enseignes.
Une des grandes tendances qui découle de cette observation est la nécessité d’entrer dans une relation beaucoup plus personnalisée avec le client tout au long de son parcours d’achat. Les dispositifs digitaux mis en place par les enseignes dans leurs magasins peuvent permettre d’engager un dialogue de ce type en offrant au client la possibilité de co-créer avec la marque (l’exemple du flagship store Topman illustre bien ce point). On a beaucoup parlé et on parle toujours beaucoup de storytelling mais je pense que les technologies actuelles donnent la possibilité aux marques d’aller encore plus loin. Elles ne vont plus “simplement” raconter une histoire au client mais la construire avec lui au fil des échanges. Ce n’est pas forcément une question de technologies mais force est de constater que le digital facilite ce dialogue.
Cependant, cette “promesse omni-canal” est difficile à atteindre et nécessite des investissements de la part des enseignes qui doivent se doter de véritables plate-formes analytiques pour tirer profit de la masse de données permettant cette relation privilégiée.

2) En fin connaisseur des NTIC, d’après toi, à quoi ressemblera l’innovation de demain ?

Ce n’est pas vraiment l’innovation de demain puisqu’elle est déjà là mais les opportunités liées à l’impression 3D m’intéressent au plus haut point. En reliant ce point avec ma réponse à la première question, on s’aperçoit que les aspects de la personnalisation peuvent devenir encore plus grands à l’aide cette technologie. Il y a aussi quelque chose de très “magique” dans l’impression 3d avec la possibilité de créer de nombreux produits sur-mesure. Sans oublier la praticité de pouvoir reproduire une pièce défectueuse d’un bien par exemple.
En allant encore plus loin, j’ai lu dans la dernière édition du magazine Usbek & Rica (je recommande sa lecture à tout le monde d’ailleurs) que l’Agence Spatiale Européenne avait pour projet d’imprimer une base en 3D directement depuis la Lune pour réduire les coûts logistiques de transport de matériel. Les porteurs du projets espèrent même, qu’à terme, il sera possible de “faire pousser” une structure en moins d’une semaine. Rien que cela prouve le potentiel énorme lié à cette technologie.

3) Si tu étais… ? 

Si tu étais une idée ? Ce n’est pas vraiment une idée mais j’aime ce que cela représente : “Simplicity is the ultimate sophistication” – De Vinci
Si tu étais une marque ? MakerBot. Eh oui, j’aime beaucoup l’impression 3D et toutes les applications que cela représente.
Si tu étais un pays ? Les États-Unis, qui ont toujours beaucoup d’avance en ce qui concerne le retail ! 
Si tu étais un boss ? Jonah Peretti de BuzzFeed car grâce à des photos et de GIF de chats (j’exagère à peine !), il est en train de faire de ce site une plate-forme incontournable du web social.
Si tu étais une année ? 2020, parce que la FEVAD a prévu que ce serait l’année de “La fin du e-commerce ou l’avènement du commerce” 🙂 !

Retrouvez aussi La Minute Retail sur Twitter et sur Facebook 



Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s