Nouvel élan

//www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Fwww.jebosseengrandedistribution.com%2F2014%2F04%2Fnouvel-elan.html&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=346845332102835

!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?’http’:’https’;if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+’://platform.twitter.com/widgets.js’;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, ‘script’, ‘twitter-wjs’);

À nouveau challenge professionnel, une humeur du mois placée sous le signe de l’optimisme. 


Tout s’imbrique. C’est comme si tout avait un sens. Tout s’explique. Avancer. S’offrir la chance de continuer. Se donner une nouvelle chance d’y croire en un éternel recommencement. Une seconde chance. Un nouveau sens. La croyance suprême d’une vie meilleure à condition de s’en donner la peine. 
Nouvelle donne. La vie est meilleure si on sait s’en donner les moyens. Nouvelle chance également. À condition de s’affranchir des diktats imposés. Se mettre en condition. Sortir des sentiers battus. Arpenter les collines escarpées. À nouveau prêt pour de nouveaux défis. De nouveaux combats. S’imposer dans ce monde provoque des troubles. Une montée d’adrénaline qui coupe vous le souffle. 
S’accorder un nouveau challenge. Tel un combattant. Nouvelle démarche. Comme pour amorcer un pas en avant. Ou deux. Nouveaux horizons. Nouveau ciel. Nouvel espace de jeu. Un terrain d’entente. 
Nouvel élan. Nouvel opportunisme aussi. Pousser la porte des opportunités pour s’accaparer le droit de rêver. Nouvelle entreprise. Le dernier ascenseur social de ce pays. La France reste encore une terre de chance à qui veut se la donner. Nouvelle vie. Nouvelles envies. Une nouvelle histoire. Avec des couplets et des refrains comme dans les chansons. Nouvelle ambition. Un parcours à se dessiner.
Et forcément il y a cette profonde intuition de détenir entre ses doigts le rêve d’un monde qui se doit de changer. Une volonté née d’un pragmatisme certain. Nous sommes nos choix disait Sartre. Nous sommes la somme de nos décisions et prendre le risque d’en prendre relève d’une conviction personnelle :  accompagner une somme de projets pour une réussite commune.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s