Cher Didier Deschamps…

//www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Fwww.jebosseengrandedistribution.com%2F2014%2F06%2Fcher-didier-deschamps.html&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=346845332102835

!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?’http’:’https’;if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+’://platform.twitter.com/widgets.js’;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, ‘script’, ‘twitter-wjs’);
Et si un peu de croissance et de dynamisme commercial reposaient, pour les quelques semaines à venir, sous le spectre d’un événement commercial, voire sur les épaules d’un seul Homme ? 
La Coupe du Monde ça arrive tous les 4 ans, et chaque année c’est tout un élan d’enthousiasme consumériste et d’émotions positives qui envahissent les consommateurs et réenchantent les points de vente. Ces derniers se prêtent sans coup férir aux excès.
Et dans la morosité ambiante la grande distribution en a bien besoin ! Car avec un début d’année un peu timide seulement boosté par les nombreuses hausses de prix, les semaines qui suivent devraient redonner un peu de baume au coeur aux chefs de rayon aux produits directement concernés par l’évènement et dont la première condition sera en ce début de mois de disposer du stock nécessaire. L’évènement sera enfin, on l’espère, l’occasion de faire du volume, eux dont l’évolution dépasse timidement les 0,5% en ce premier trimestre 2014.
Aux magasins donc d’installer des aires de jeux dans leurs allées centrales. Sans grande surprise, on devrait y retrouver les habitués de l’évènement : les chips, la bière, le soda, les pizzas, les hamburgers… Aux points de vente d’user d’astuces et d’imagination pour faire sortir les consommateurs des sentiers battus : sushi, pâte à pizza & ingrédients, tex-mex pourraient ainsi tirer leur épingle du jeu. 
L’évènement sportif sera aussi l’occasion pour les enseignes de changer leurs discours tant matraqué ces derniers mois. Fini dès lors la communication de crise sur le pouvoir d’achat et les comparaisons absurde, place à la communication événementielle. Il faut amener les clients à vivre des moments forts et tenter de s’associer à l’émotion en portant hauts les couleurs de l’enseigne.
Toutefois, de la consommation excessive dépend le parcours de l’équipe de France. Les résultats sportifs seront évidemment le vecteur principal des performances des magasins. Le facteur chance a son rôle à jouer. C’est pourquoi il ne faut pas perdre de temps et conditionner le consommateur à l’évènement.

Alors Cher Didier Deschamps, sache que du parcours de notre équipe nationale dépend également la croissance de mon chiffre d’affaires et de mes primes de fin d’année… Souhaitons à Didier de trouver la clé pour solutionner tous les problèmes managériaux qu’il rencontrera… Souhaitons-lui d’amener du rêve dans les salons des consommateurs, l’antichambre de nos ventes.



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s