Une révolution pas si lointaine que ça #2

//www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Fwww.jebosseengrandedistribution.com%2F2014%2F10%2Fune-revolution-pas-si-lointaine-que-ca-2.html&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=346845332102835
!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?’http’:’https’;if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+’://platform.twitter.com/widgets.js’;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, ‘script’, ‘twitter-wjs’);
Elle est là, déjà presque programmée. L’hypothèse de la fin du e-commerce d’ici 10 ans est possible, probable, pour certains professionnels de la grande distribution ou d’ailleurs. Mais plus qu’une simple disparition, c’est surtout une naissance qui nous attend : celle d’un commerce nouveau, d’un commerce connecté. Le commerce de demain est proche. Une révolution nous attend. 
Aujourd’hui, après une introduction sur les grandes dates qui ont forgé le e-commerce, découvrez en quelques chiffres comment le e-commerce a pu changer le paysage de la grande distribution en France.

Moi, Drive, réenchentement de la grande distribution

Le e-commerce, longtemps perçue comme une menace par la grande distribution tardera à faire son apparition sur le territoire. Concurrence ou complémentarité ? Opportunité ou menace ? La crainte de « vider » les magasins était palpable.
Ils ont longtemps appréhendé tous les risques qu’ils prenaient en lançant le pari fou du e-commerce : perte susceptible de client, cannibalisation des ventes, perte de chiffre d’affaires en magasin, déclin de la relation client point fort de certaines enseignes, déshumanisation, perte d’emplois… Et pourtant ! 
Les chiffres sur la motivation des e-consommateurs européens attestent :
72% considèrent que le e-commerce est un gain de temps
63% fréquentent le web pour dénicher les meilleures affaires
A cela s’ajoute un taux d’équipement en smartphones supérieur aux États-unis : 30% contre 27% au pays de l’Oncle Sam. En 2020, selon les prévisions, tous les clients seront équipés en mobile connecté. L’internet mobile se développe plus rapidement que l’internet fixe.
Le e-commerce alimentaire est venu redorer le blason d’une grande distribution en quête d’une nouvelle ère. 40 années du concept tout-sous-le-même-toit commençait à peser lourd. Non pas que les magasins régressait, mais un essoufflement de la part des consommateurs se faisait ressentir. 
Si Chronodrive a été l’un des pionniers en la matière avec une première implantation en 2004, il faudra attendre 3 années plus tard pour assister aux premiers pas timides des concurrents. Express Drive notamment en 2007 pour l’enseigne E.Leclerc. Suivra dès lors une déferlante des implantations sur le territoire jusqu’à la loi qui encadrera leur construction. Aujourd’hui le parc de Drive avoisine les 1000 unités sur un total de plus de 2900 points de retraits. Le succès est si fulgurant que pour l’enseigne E.Leclerc, cela représente près de 30% de la croissance de l’enseigne.
Si toutes les enseignes n’ont pas la même stratégie, le Drive a changé le paysage de la distribution en France et lui a redonné un nouvel élan de croissance qu’elle avait tant besoin.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s