Une révolution pas si lointaine que ça #4

//www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Fwww.jebosseengrandedistribution.com%2F2014%2F10%2Fune-revolution-pas-si-lointaine-que-ca-4.html&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=346845332102835

!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?’http’:’https’;if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+’://platform.twitter.com/widgets.js’;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, ‘script’, ‘twitter-wjs’);Elle est là, déjà presque programmée. L’hypothèse de la fin du e-commerce d’ici 10 ans est possible, probable, pour certains professionnels de la grande distribution ou d’ailleurs. Mais plus qu’une simple disparition, c’est surtout une naissance qui nous attend : celle d’un commerce nouveau, d’un commerce connecté. Le commerce de demain est proche. Une révolution nous attend. 
Aujourd’hui, dernier volet de la série. Celle-ci évoque les mutations technologiques qui nous attendent et nous expliquent en quoi le e-commerce laissera place à un commerce nouveau.

Et demain ? La révolution !

En dehors des mutations démographiques qui risquent fort de chambouler notre façon de voir le monde, il est tout un domaine où l’optimisme est roi : les nouvelles technologies. Que sera le monde dans 5 ans ? Dans 10 ou 20 ans ?
État des lieux : 
  • Internet aura probablement assis sa place de poumon technologique. Il succèdera à l’agriculture et à l’industrie. 
  • Le mobile remplacera l’internet fixe. Acheter demain n’aura aucune limite. Les distances n’existeront plus. Les frontières effacées. 
  • La réalité augmentée aura fait son nid. 
  • Les Google glass et les montres connectés équiperont les populations. La vie privée aura rendu l’âme. 
  • En matière de fidélisation, les cartes de fidélités circuleront par les ondes wifi ou 4G. 
  • Le smartphone rendra les achats plus intuitifs et plus faciles. 
  • Les vitrines communiqueront avec les mobiles. 
  • Le T-commerce s’installera dans les salons. Les TV seront demain un nouveau canal pour faire ses achats.
Si le 2.0. a bouleversé nos vies, le 3.0. s’inscrira jusqu’au dans nos gênes.

Les objets connectés

Elle sera là, LA révolution. Si elle existe déjà mais pas encore à l’échelle de 9 milliards d’individus, la technologie simplifiera notre quotidien. Demain tout communiquera. On appelle ça le « machine to machine ». Dès lors les barrières entre le réel et le virtuel tomberont pour laisser place à un vaste réseau de communication dont l’Homme s’en détachera. Des solutions intelligentes faciliteront ainsi l’aide à la prise de décision : plus besoin de vérifier son niveau d’huile dans sa voiture, nul besoin de vérifier si une plante a besoin d’être arrosé. À l’échelle de la consommation, on peut imaginer des propositions d’achats en fonction de là où on se situe dans un magasin, des conseils audibles via nos lunettes connectées…

Des points de vente réinventés

Bien plus que des lieux de vente, les magasins de demain seront d’abord des lieux de vie ou se mêleront apprentissage, découverte, tests, relations et rapports humains. Ce seront en quelque sorte les sites vitrines de demain, les images de marques d’une enseigne. Ces points de vente nouvelle générations devront renforcer la confiance pour les achats sur internet. Il ne sera d’ailleurs pas étonnant de voir les gens faire leurs courses sur leurs téléphones au sein d’un magasin physique.

Le cas ibutterfly

Il s’agit peut-être de l’application de demain. Cette application japonaise de réalité augmentée permet de « capturer » des bons de réductions (sous forme de papillons) avec son smartphone. Si l’idée semble un brun presque poétique, elle augure les ressources inimaginables que détient le web et ses créateurs.

———————————————————————————————————
Alors évidemment, le e-commerce ne va pas disparaître. Mais la symbiose entre le physique et le virtuel sera si forte que la distinction n’apparaîtra plus comme une évidence. Et elle est là, LA révolution ! Le web sera devenu une nécessité pour les achats. Le commerce de demain sera un mélange astucieux des qualités qui ont fait la réussite du e-commerce (gain de temps, recherche d’informations, recommandations, facilité d’achat) et celle qui fait encore le succès du commerce traditionnel (proximité, contact humain, conseil, expérience d’achat, achat immédiat).

Découvrez les autres articles de la série :


Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s