En management, soyez vous-mêmes !

//www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Fwww.jebosseengrandedistribution.com%2F2014%2F12%2Fen-management-soyez-vous-memes.html&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=346845332102835
!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?’http’:’https’;if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+’://platform.twitter.com/widgets.js’;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, ‘script’, ‘twitter-wjs’);
Quoi de pire que d’avoir une identité dans le monde professionnel qui ne vous correspond pas. Les entreprises vous formatent, vous forgent, vous forment à des fins d’avoir des salariés totalement modélisés. Quoi de pire de ne pas être soi et de ne pas être la personne pour laquelle nous avons été recruté. Le management, l’influence sur une équipe, la capacité à se mettre « au-dessus », d’endosser un rôle de chef, voire de leader, ne s’improvise pas. Pour cela, il est nécessaire de ne pas trahir la réalité et de ne pas se cacher derrière des faux-semblants qui ne vous appartiennent pas. Soyez-vous !
Ainsi, apprenez premièrement à savoir qui vous êtes. Égrenez chaque étape de votre vie et posez-vous les vraies questions : qui êtes-vous vraiment ? Que voulez-vous ? Quel bilan tirez-vous de votre existence ? Ai-je choisi ma vie actuelle ? Mon métier ? Mes amis ? Mes amours ? Quels sont les évènements qui vous ont construit ? Êtes-vous fier de vous ? Quelle place accordez-vous entre vos envies et la paresse ? Êtes-vous finalement maître de votre vie ? Cet enchainement de questions peut paraître philosophique, mais elles sont surtout celles que chacun de refuse souvent de répondre. C’est pourquoi la première étape consiste à s’affronter. Cela permet de connaître qui vous êtes et surtout que voulez-vous vraiment. C’est une manière de définir vos propres limites. Pour être soi-même, il faut donc dans un premier temps accepter les vérités qui vous façonnent. S’accepter soi c’est accepter les autres, et c’est vouloir mieux se comprendre.

Manager pour mieux s’affirmer !

Ainsi, pour s’affirmer en société il faut indéniablement avoir de la considération pour soi-même et croire en soi. Cela passe par l’acceptation de son corps et l’image que celui-ci renvoi. Être exigeant avec celui-ci c’est s’attribuer l’exigence de l’être aussi avec les autres, car ces derniers représentent en définitive le miroir de qui nous-sommes. Dès lors, une fois la barrière de l’acceptation passée, il faut prendre en considération que ce sont désormais des efforts de tous les jours qu’il faut entreprendre. Ces efforts forgent la force intérieure, et vous permettent d’atteindre le meilleur de vous chaque jour. Renvoyer une image sereine, positive, optimiste favorise le respect d’autrui et est un moyen d’accomplissement de soi.
Ainsi, il consiste également à prendre conscience de la personne que vous êtes, et vous seul. Chaque individu est entrepreneur de sa propre personne. Chacun est différent. En plus de s’assumer, et il convient d’assumer ses choix, ses excès, ses désirs, ses envies. L’orgueil pousse souvent les individus à se comparer. Or, il y a autant d’itinéraires de vie que d’individus sur terre. Pour mieux se connaître, il faut accepter de ne pas se comparer aux autres, dès lors que le monde cherche à s’uniformiser et à rentrer dans la norme. Accepter sa différence et la mettre en exergue.

Manager au-delà des codes dictés

Ainsi, prenez des décisions. Ce sont elles qui vous font avancer. Communiquez, facilitez les échanges, exprimez vos idées. Se réaliser c’est d’abord chercher à se créer une personnalité, une expérience de vie, un itinéraire. Jouissez d’être ce que vous êtes auprès des autres. Comprenez aussi leurs doutes, leurs satisfactions. Nourrissez-vous de vos rencontres, même les plus banales.
Ainsi, la réussite en management est conditionnée par ces étapes. Nombreux sont ceux qui cherchent à évoluer vers des postes à responsabilité mais qui en oubli certains principes qui régissent la condition humaine. Alors oui, le management n’est pas le fruit d’une improvisation. Certains se confinent dans des rôles qu’ils n’assument pas. Ils se trahissent eux-mêmes, et pour ainsi dire trahissent les autres. Nous sommes le fruit de tous les évènements qui nous arrivent. Et comme dirait un certain Jean-Paul Sartre, Nous sommes nos choix.
Ainsi, soyez audacieux, soyez impertinent, ne souscrivez pas aux codes d’une société qui vous uniformise. Soyez-vous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s