Vers la fin du management l’ancienne ?

//www.facebook.com/plugins/like.php?href=http%3A%2F%2Fwww.jebosseengrandedistribution.com%2F2015%2F01%2Fvers-la-fin-du-management-lancienne.html&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=false&height=35&appId=346845332102835
!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?’http’:’https’;if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+’://platform.twitter.com/widgets.js’;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, ‘script’, ‘twitter-wjs’);

Le monde du travail connaît une véritable transformation. De nouveaux secteurs émergent alors que d’autres tentent encore de sauver les meubles. Les nouveaux vecteurs de croissance pour l’économie sont ailleurs. Un virage inédit est sur le point d’être abordé en France sans qu’on s’en aperçoive, au moins de mettre sérieusement en péril le management dit à l’ancienne, cher à nos aînés.

Et qui dit transformation dit aussi mutations sociétales. Le salarié de demain a désormais les traits du monde qui l’entoure : mondialisation, mutations technologiques, changement démographique, les entreprises connaissent aujourd’hui de nouveaux besoins. Et qui dit donc transformation, dit également nouvelles pratiques de travail. Or, nos dirigeants sont encore peu enclin à ces nouvelles orientations de flexibilité. Les entreprises peinent en effet à se renouveler et à croire aux pratiques de demain : le home office se développe, le freelance se démocratise. Les rigides pratiques ancestrales donneraient des couleurs à Cro-Magnon. Le management se doit dès lors de se renouveler.

Plus d’autonomie et de liberté pour les salariés ?

Ainsi, reconnaissez que le management à l’ancienne a pris une claque avec les avancées technologiques. Mais changer pour aller vers où ? C’est toute la question. Car si les salariés sont demandeurs de davantage d’autonomie et de liberté, les managers ne sont pas encore prêts à abandonner leurs rôles de contrôle. Pourtant, ce dernier devra s’en détacher pour obtenir l’adhésion et l’implication de leurs équipes.
L’expertise métier aura un rôle important dans la réalisation des objectifs. Si le salarié accepte davantage de liberté, la tare serait toutefois de l’isoler. Comme dit précédemment, le manager de demain devra donc abandonner son costume de superviseur pour troquer celui de consultant interne, une manière de valoriser les connaissances de ceux qui vivent sur le terrain.
Aussi, à la différence peut-être de nos aînés, l’équilibre vie privé/vie professionnelle ne se dissocieront pas aussi aisément qu’aujourd’hui. Le travail sera inscrit dans notre quotidien. Avec le développement du Home office, chaque salarié sera investi d’une mission ou d’un résultat qu’il accomplira au gré de son organisation. Les heures sont enterrées. Une manière en somme de rémunérer à juste titre les compétences, plutôt que la simple présence sur un lieu de travail.
Exit également le contrôle exacerbé. La confiance sera le ciment de toute relation professionnelle. Avec des générations qui remettent en cause le système hiérarchique des entreprises, les organigrammes devraient aussi finir aux oubliettes, ou du moins ils seront largement simplifiés et allégés. Toutefois, cela n’empêche l’appui du haut. Comprenez, l’engagement de nos patrons, de leurs directions seront primordiales pour attiser l’équilibre et la motivation de tout un chacun.

Le Management en grande distribution à l’épreuve du web

Évidemment, le futur du travail s’amorce à peine. Les applications sont encore peu nombreuses mais des solutions existent. Dans un futur où chacun sera dispersé, la communication sera d’ores-et-déjà essentielle au bon déroulement des missions. Dans un monde où se rencontrer physiquement sera peut-être devenu un luxe, l’internet 3.0. reliera le monde. À l’instar d’un web 2.0. où l’Homme créait l’interactivité , le 3.0. inversera lui les rôles et fera des Hommes sa première source d’information.
Alors à quoi ressemblera le management de demain ? Avec des salariés plus autonome, plus indépendant, plus à l’aise sur le plan de l’image et de la communication, le management tel qu’on le connaît aujourd’hui risque fort d’évoluer. 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s