Les 3 rayons vecteurs de croissance pour le secteur PGC

Article proposé et rédigé par Tommy Faidi

Les grands distributeurs de l’alimentaire font face à des clients toujours plus exigeants dans leurs choix et de plus en plus attentifs à leur portefeuille. La grande distribution est en effet entré depuis quelques années dans une nouvelle phase : une phase dans laquelle le choix devient omniprésent et dicte le comportement des rayons et du consommateur. Entre prix attractifs et référencement toujours plus larges et diversifiés, il convient de pouvoir répondre à de nouvelles exigences.
Il apparaît ainsi nécessaire d’adapter les rayons en point de vente, de définir une stratégie commerciale cohérente et une communication efficace afin de combler ce nouveau consommateur et s’assurer d’une progression de leur chiffre d’affaires.
Trois rayons émergeants contribuent aujourd’hui à opérer cette différence nécessaire pour séduire encore et toujours les chalands :
– les produits issus de l’agriculture biologique devenus incontournables en GMS ;
– les produits dits « produits du Monde » qui attirent toutes les générations de consommateurs et affirment chaque année leurs  poids dans le marché ;
– les produits régionaux qui s’imposent désormais comme une évidence à notre mode de consommation.
Tour d’horizon des rayons vecteurs à coup sûr de croissance pour le PGC.

Le Bio : écologie, plaisir et santé

En 2014 près de 9 Français sur 10 ont consommé occasionnellement des produits Bio, et 6 sur 10 régulièrement. Ces produits sont devenus en quelques années bien plus qu’un feu de paille, une véritable tendance ! Le budget bio d’un foyer français a augmenté de 24% et sa présence dans nos linéaires ne cesse de s’agrandir. Phénomène remarqué notamment lors de l’agrandissement de certains points de vente, les enseignes mise sur ce rayon pour se distinguer.

« Le Bio existe dans nos Intermarchés: 
nos clients doivent le savoir ! »
dixit le slogan de l’enseigne aux Mousquetaires. 
Le succès du bio est tel que les enseignes se sont dotés il y a déjà quelques années de leur propre marque de distributeur. Son prix en revanche reste encore trop élevé par rapport aux produits traditionnels. En cause, un mode de production différent et une main-d’oeuvre plus importante. 
Malgré tout, un grand nombre de français qui disposent d’un bon pouvoir d’achat se réfèrent à ces produits qui sont parfaitement en accord avec leur mode de culture voulant protéger l’environnement et leur santé. Le prix n’apparaît pas nécessairement comme le premier critère d’achat. 

Les produits du Monde : exotisme et tendance

Les rayons de la grande distribution savent faire voyager leurs clients à travers une sélection de produits venus de pays étrangers tels que le Japon ou l’Espagne. Tendance ou réelle influence de consommation, la sangria, les sushis, le gazpacho, l’eau de coco ou encore les tapas sont devenus des produits affectionnés par les Français. D’ailleurs, ce n’est plus rare de découvrir dans nos hypermarchés de véritables stands de vente de sushis positionnés au rayon traiteur ou proche d’un rayon libre-service. Le stand « bar à tapas » a par exemple vu le jour en Hyper, notamment chez Carrefour.
Afin de répondre à une demande de plus en plus importante, les grands groupes de la distribution sont souvent contraints de passer par des fournisseurs directs afin de pouvoir proposer certains de ces produits à leurs clients. Les centrales d’achat qui ont évidemment flairé l’émergence de ce marché passent à l’offensive et cela commence à se voir. 
Même le Groupe Lidl, qui a l’objectif affirmé de donner une nouvelle image à ses magasins, a par exemple misé sur ce marché en mettant en avant une large sélection de produits à des prix souvent imbattables. Les français laissent incontestablement de plus en plus de place dans leur caddie aux saveurs venues d’autre pays du monde.

Les produits régionaux : responsabilité et qualité

« Mangez mieux« , « mangez local« , « mangez français » et contribuer à l’essor de l’économie du pays tel est le nouveau slogan porté par de plus en plus de français désireux de consommer plus intelligent. 
Ces choix de consommation sont aussi et avant tout un moyen de tenir une position face à la grande distribution dite beaucoup trop « industrimentalisée ».  Le client, en adoptant cette attitude aura cette impression d’être davantage maitre de son choix lors de l’achat d’un produit.
À coup de communication et d’éducation, les « produits locaux » ont trouvé leur place dans les linéaires de nos enseignes. Ces mêmes enseignes surfent désormais sur cette vague en proposant de plus en plus de prospectus contenant un grand nombre de produits régionaux et de marques portant les couleurs de la production locale

Petit à petit l’ensemble de ces rayons ont pris de l’ampleur. Il est désormais de notre ressort pour nous professionnel de la grande distribution de ne pas négliger ces rayons devenus véritables moteurs pour le secteur. Et vous, qu’en pensez-vous ?



!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?’http’:’https’;if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+ »://platform.twitter.com/widgets.js »;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, »script », »twitter-wjs »);
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s