La grande distribution face aux évolutions du web

Comme jamais dans son Histoire, le paysage de la grande distribution a grandement changé ces dernières années, et avec les tractations récentes sous fond d’alliance, il devrait prendre une tout autre tournure dans les semaines ou mois à venir. 
Le web en partie a bousculé les codes du commerce et redéfinit de nouveaux contours dans un modèle économique traditionnel devenu lui aussi obsolète. La distribution a connu de profondes mutations. Aujourd’hui il est devenu question de multicanal ou cross canal. Le commerce d’hier n’existe plus. En définitive, il ne s’agit pas d’une crise à laquelle nous assistons mais bien d’une transformation complète du modèle économique du secteur.

Un Marketing 3.0 au service des magasins

Si structurellement les distributeurs ont revu leur programme, le consommateur a quant à lui évolué. Plus agile, volatile, il s’est aussi rendu plus pragmatique et surinformé face aux outils que lui offre le web. Le consommateur est devenu conso-acteur. Si il y a encore quelques années le terme était employé par plaisir de jeu-de-mots, il est devenu aujourd’hui une réalité. Les enseignes multiplient et centre désormais leurs actions autour du client. D’ailleurs il n’a jamais été aussi roi. Roi tant que dans son comportement et les efforts entrepris pour l’aider à mieux consommer et ROI pour les nouveaux enjeux de rentabilité. À coup de marketing, de communication et de comparaison de prix entre autres, hélas oui, le client d’aujourd’hui coûte cher ! 
Nous allons aborder prochainement un virage inédit pour le commerce : celui d’un Marketing 3.0 où les enseignes auront – et devront – détecté le besoin bien avant que le client ne le formule. Bluffant non ? Et pourtant c’est pour bientôt !
Si le numérique change nos vies, il modifiera aussi la façon de penser des enseignes. Il s’agira notamment de capter tous types de trafics et d’analyser chaque comportement : derrière l’écran du site vitrine, du parking, à la galerie commerciale, en passant par le rayon boucherie ou les têtes de gondoles du PGC, il apparaîtra nécessaire pour les magasins de capter tous les trafics. S’il est important de le faire passer le pas de la porte automatique, il conviendra également de l’attirer en ligne, de diffuser sa newsletter, de l’inciter à cliquer sur le j’aime de la page Facebook ou du compte Twitter, d’apprendre à se positionner sur les moteurs de recherche avec le knowledge graphe de google.
Alors non, cela ne signifie pas que le point de vente est mort, au contraire, il doit se transformer et s’articuler autour du digital !

Des vendeurs 2.0 futurs commerciaux d’enseignes

Avec un peu d’imagination, on peut très bien représenter ce que seront les magasins de demain. Imaginez notamment des vendeurs 2.0 en magasin tous équipés de GoogleGlass à reconnaissance faciale et qui déterminerait le profil et l’historique du client. Les informations circuleraient en temps réel sous les yeux du vendeur : le summum pour les phases de découverte et d’argumentation produit ! En véritable commercial de l’enseigne le vendeur 2.0 poursuivra ensuite sa vente directement sur les réseaux sociaux et assurerait le SAV directement en recevant des notifications sur sa montre connectée.
À coup de renforts financiers, les têtes de gondoles et les vitrines des magasins, elles, deviendraient interactives. Les points de vente engageront des community managers à la tête de chaque magasin pour engager, recruter et fidéliser les consommateurs afin d’actionner ces nouveaux leviers de croissance dont la consommation a tant besoin.
Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s