Typologie des clients qu’on croise en grande distribution

En tant que professionnels de la grande distribution, nous avons une perception différente du secteur. Les profils des clients varient de magasin en magasin, mais généralement certains comportements sont assez généralisés… Rapide tour d’horizon des profils de clients qu’on peut rencontrer en grande distribution.
Les lève-tôt
Au pluriel car ils ne sont jamais seuls. Qui n’a pas cette petite poignée de clients qui attendent sagement 30 minutes avant que les portes automatiques ne s’ouvrent ? Les caddies sur les starting block, les premiers entrés ne sont jamais les premiers sortis ! Le magasin est LE rendez-vous de la journée.
Le client journalier (et qui porte bien son nom)
Passage obligé dans un supermarché, le rayon presse voient défiler de nombreux clients qui pratiquent la lecture journalière. Le concept ? Lire son quotidien local préféré sans jamais songer à l’acheter. On parlera ici de présence journalière.
Le client qui-fait-comme-chez-lui
C’est un client incontournable. Il connaît le magasin mieux que vous (enfin presque!). Il salue chaque salarié et n’hésite pas à papoter avec les employés des rayons métiers, jusqu’à draguer la nouvelle stagiaire au rayon boulangerie.
L’étudiant
Il est jeune. Pour lui un supermarché se résume à 3 rayons : le rayon pâte, le rayon bière et le rayon fromage-râpé-premier-prix (celui qui ne fond pas quand vous le mettez au micro-onde). Signe particulier : il paie ses courses en pièces de 10 et 20 centimes.
Le père de famille
Faire ses courses est pour lui un safari urbain… ou plutôt une séance éducative !Accompagné de ses enfants (au moins 3), la virée en magasin est une aventure à laquelle les candidats de Koh-Lanta ne peuvent rivaliser. Le valeureux père doit jongler entre pleurs, plaintes, cri, jalousie, chamailleries…
Le timide
Il n’est pas très à l’aise dans ses baskets et manque probablement de confiance en soi. Il a cruellement besoin d’un produit en particulier (de la semoule riz en général) et cherche le produit entre le rayon riz et le rayon semoule. Désespéré, il se résout 1h plus tard à demander une aide précieuse à un vendeur qui l’accompagne… au rayon farine bien sûr.
Les reines des commérages

[Article participatif] Parce qu’on a tous des clients qui attendent 1h dehors avant l’ouverture du magasin…Et vous,…
Posté par Je bosse en Grande Distribution sur mardi 15 décembre 2015

[Article participatif] Parce qu’on a tous des clients qui attendent 1h dehors avant l’ouverture du magasin…
Et vous,…
Posté par Je bosse en Grande Distribution sur mardi 15 décembre 2015

 



Publicités